Sortie Club du 3 mai 2015 – Milly la F.

image_pdfimage_print
Tout en remontant la file de nos voitures garées sous les Tilleuls de la fameuse allée de Milly, Tof cherchait un volontaire pour le CR. Et devinez qui était garé en dernier ?
Ce matin le temps a été malicieux. Il ne pleuvait pas au réveil, ce qui explique le bon nombre d’entre nous au rendez-vous : Patron, JP, Tof, Peter, Cyrille, Dom, Laurent, Roberto, Kelode, Chris et Steph.

A peine garés et déjà bien mouillés car finalement la pluie est bien là et ne nous quittera pas. Laurent et Roberto en sont les témoins car arrivés à vélo ce matin, chapeau. Et pour éviter qu’ils congèlent on décolle dans la trace de Patron qui fend la bise.

Nous voilà sur un chemin métallique, on innove, pas mal pour éviter le sable. Ca cause beaucoup ce matin, sujet du jour les préparations respectives pour les gros WE, les news de la GTL, les hypothèses sur l’arrivée des nouveaux maillots commandés,… bref tout le monde semble joyeux, puis on attaque le premier single rapide.

Et Vlan ! Une branche en travers, mouillée, une approche franche et confiante, peut être trop et notre Patron se fait éjecter à près de 20km/h. Vu le choc et certainement la douleur Patron préfère rentrer avec Laurent qui traine une migraine. Au final Ca va Patron ? Et Laurent tu es rentré à vélo par la route ?

Tof prend la Direction de la troupe et nous emmène dans des coins sympa, qui montent et qui descendent et parfois le portage fait râler Dom.

On zigzague aux portes de Fontainebleau entre la Cuisinière et Franchard dans une forêt magnifique avec ses fougères naissantes et la mousse, aux formes généreuses, botoxéepar tant d’eau de ces derniers jours.

Tof se prend à rêver à la Présidence et travaille au corps les électeurs potentiels. Mais personne n’adhère au Poutch sous entendu 🙂
Pas si simple d’être candidatquand on a les mains dedans, sous la pluie, avec un regard sur le GPS qui n’a pas la carte !

Le Hasard, nommons le ainsi, nous aura fait découvrir aujourd’huide beaux nouveauxpassages, même si certains passagesse sont faits en rappel.

Retour par les passages roulants à l’est de Milly et finish dans le coquibus sur le massif des rochers, les roues dans l’eau avec de belles sensations, ne sachant pas si ça passe à chaque tour de pédale. D’ailleurs Robert et Dom nous quittent dès qu’on attaquece passage, pour un retour par le roulant.

 

36km – 373m c’est pas si mal pour un jour de pluie sans discontinuité (et sans casse)

Qu’on est bien à la maison après une sortie comme ça !

 

Bon Dimanche à tous et bonne reprise pour les vacanciers.
Steph.