Randonnée du Muguet 2015 – Version Tof

image_pdfimage_print

Le 1er mai, c’est la rando du muguet – c’est traditionnel !Muguet

  • Hier

Chris : “toujours motivé ?”

ToF : “oui faut qu’on fasse des bornes pour se préparer pour le Raid VTT du Vélovert Festival.”

Chris : “ok je prends mon tuba !”

  • Ce matin

6h45 par mail, par SMS, par Messenger

Chris : “t’as vu le temps ? Toujours partant ? ToF debout ! Bon y va on verra bien…”

  • 7h15

ToF : “je viens de me lever, c’est moche, comme tu veux…”

Chris : “bon de toute façon je parts dans 5mn, on y va !”

ToF : “oui t’as raison c’est comme ca qu’on progresse.”

 

7h45, on charge les vélos sous la pluie et c’est parti pour Boissy aux Cailles.

8h15, arrivée sur place on retrouve Patron et Fred en train de se faire mouiller, allez faut se motiver et sortir de la voiture… Etant donnée la météo et surtout les 30 voitures présentes, c’est pas la peine de parebriser pour Les Boucles alors on attaque direct. Fred part avec David et Pascal pour le 62km, Chris, Patron et moi la jouons plus modestes sur le 46km.

Le terrain est comment dire … humide et il ne s’arrête pas de pleuvoir. Patron annonce la couleur : vu le terrain je connais un endroit dans les champs où il ne sera pas possible de passer, moi je sais où je vais couper ! On roule néanmoins tous les 3 à plutôt bon rythme jusqu’au premier ravito à 25km. En repartant, on mange une grosse bosse et là on perd Patron, redescente puis remontée on attend un peu mais plus de Patron – ca y est, il a trouvé son raccourci ! On continue jusqu’au fameux passage que je connaissais bien moi aussi mais c’est plus fort que moi j’arrive pas à bâcher et je m’engage dans la glaise à bonne vitesse en prenant toutes les flaques pour nettoyer les pneus au mieux et … ça passe J Ça passe pas en revanche pour Chris qui va patauger un peu… 2ème ravito pris rapidement et c’est reparti pour 10km. Chris me refait le coup de la JR genre j’ai mal au dos. Chris c’est pas sympa de ta part de me faire cela à chaque fois que je roule mieux que toi (surtout que c’est pas souvent) 😉

Arrivée, on se dirige direct sur le nettoyage à grande eau de vélo et du bonhomme. Un ptit casse-croute, une bière, un brin de muguet pour Madame et on rentre à la maison. Sur le chemin du retour : appel de Steph qui a pété son dérailleur dans le fameux passage, je lui indique comment rentrer au plus court. Arrivé à la maison, message de Patron qui explique qu’il a coupé parce que sa pédale était HS – mouep…

Au final une matinée boueuse mais pas si désagréable que cela et en ce moment en écrivant ces lignes au chaud, je pense au copains partis faire la traversée du limousin sur 3 jours avec dodo le soir en gymnase. Bon courage les gars, je préfère pour vous que pour moi.

 

ToF